top of page

Visite au domaine des Célestes


Domaine des Célestes

Durant nos vacances, nous avons rendu une petite visite à Julien Sefraoui-Nowak du domaine des Célestes situé à Vauvert, dans le Sud du Gard !


C'est le deuxième millésime de Julien. Le premier nous avait donné des vins pleins et complexes avec une volonté de retrouver le corps et la générosité des vins Gardois, tout en gardant une fraîcheur et une trame ciselée. Les cuvées Sirius A et Sirius B étaient les deux seuls présentes dans la gamme du domaine : commencer léger pour ensuite s'amuser à en créer de nouvelles...! Ce sera chose faite pour ce second millésime. Julien a prévu de faire de nouveaux vins, et le moins que l'on puisse, c'est que chacun aura son identité !


Pour vous remettre dans le contexte, nous sommes le Jeudi 18 Août 2022 lors de notre visite. Un été assez unique de par une sécheresse record qui dure, là-bas, depuis Mai ! Pratiquement pas d'eau et un soleil de plomb, résultat : des raisins mûrs de manière précoce et une tendance à vendanger plus tôt. Lorsque nous sommes arrivés, certaines parcelles de Viognier et de Syrah avait déjà été vendangées et encuvées, et les fermentations avaient déjà commencées !


Nous commençons par nous rendre dans les vignes ! Julien possède aujourd'hui 9 hectares réparti sur une plaine en dessus de Vauvert. Ici, le soleil ne rencontre pas d'obstacle : ça cogne !

On y retrouve ses Syrah, ses Carignan, ses Mourvèdre (en photo), s'épanouissant sur de magnifiques sols de galets roulés. Les Carignan et les Mourvèdre sont sur ce qu'ils appellent de la farinette : des galets de petites et moyennes tailles laissant un visuel sur la terre.

Au contraire des Syrah où les sols sont plus denses et les galets beaucoup plus gros et plus serrés entre eux : ce sont les sols de gresse.

En s'y baladant, on se rend très vite compte que les vignes sont belles, en bonne santé, et surtout vivantes ! Pas de produits de synthèses ici ! Julien travaille sous les principes de la biodynamie pour faire ressortir au maximum le terroir et respecter la biodiversité. Les vendanges sont réalisées manuellement.

Bonnes nouvelles : des Macabeu ont été plantées l'année dernière et des Picpoul ainsi que des Albariño cette année ! Une chose est sûre, Julien a clairement pour objectif de s'affirmer en tant que producteur de Grand vin blanc du Sud de la France.


On retourne au domaine et, après avoir goûté les premiers jus de 2022, gourmands et frais, nous voilà, verre à la main, en direction des barriques pour goûter les vins en élevages.

Et là... c'est indéniable, c'est évident... C'est bon !

Julien a clairement trouvé son identité et l'affine au fur et à mesure, au même titre que ses vins qui se voient s'harmoniser dans leur barrique.

Rappelons qu'une fois les raisins vendangés, l'objectif rejoint celui initié dans les vignes : n'intervenir que très peu. Les fermentations se font intégralement avec les levures indigènes, le soufre n'est utilisé que lors des mises en bouteilles sous des doses infimes, et Julien ne filtre pas et ne colle pas ses vins. L'authenticité et le terroir, voilà ce qu'il recherche. Il le transmet à la perfection.


Nous adorons la philosophie et les vins de Julien. Il arrive parfaitement à trouver ce juste équilibre entre la puissance et les tannins d'une région habituée aux fortes chaleurs, et une fraicheur, une superbe acidité, effaçant toute lourdeur et apportant de la finesse et un caractère digeste au vin.

Nous sommes réellement fiers de faire partie des premiers partenaires de Julien, et nous pensons très sincèrement que le Domaine des Célestes est un domaine extrêmement prometteur et à surveiller de très près !




63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Hozzászólások


bottom of page