top of page

Quels vins avec un tataki de saumon ?

Cette semaine ça part sur une technique de cuisson nippone : le tataki. Et pas sur n'importe quoi : sur du saumon ! Les accords vont fuser !

Pasta cacio e pepe

Pour commencer, le tataki est une technique japonaise consistant à "précuire" notre viande ou notre poisson au travers d'une marinade pour ensuite la/le snacker rapido. Sortez donc la sauce soja, le gingembre, le wasabi et quelques gouttes de Mirin pour chercher pleins de strats de saveurs.


Un max de goûts pour un max d'associations !

Un peu qu'on va pouvoir s'amuser sur les accords ! Le tataki de saumon est un plat qui part dans les sens gustativement. On retrouve de l'iode par le poisson, du salé par la sauce soja, du relevé par le wasabi, de la torréfaction par le sésame...! Pfiou ! Ça en fait des choses ! Du coup, on va chercher toutes les couleurs ! On va s'éclater !


Une bulle

Oh yes, avec un beau pet' nat', ça va envoyer ! Pour venir taquiner l'aromatique généreuse et extravagante du tataki, on serait bien tenter d'y associer une quille de Bigarrure du domaine Muller-Koeberle. Cette belle bulle en macération venu tout droit d'Alsace. Le nez est généreux, sur le miel et la cire d'abeille mais la bouche, quant à elle, se voit beaucoup plus droite et fraîche. Ça va jouer, c'est ça qu'on veut !


Un rosé

On reste en Alsace chez les Koeberle pour vous proposer une p'tite Mobylette. C'est d'après nous l'accord le plus réussi car le vin va sans cesse relancer le plat. Pour rappel, Mobylette est un assemblage de 6 cépages blancs (Riesling, Auxerrois, Pinot Gris et Blanc, Muscat, Gewurztraminer) et de Pinot Noir. En résulte un jus aux superbes reflets rosés et aux profils divers. Tantôt le vin se veut digeste et tendu comme un Riesling. Tantôt on retrouve les marqueurs du Muscat et du Gewurzt'. Tantôt le Pinot Noir fait son apparition pour y apporter sa profondeur. Un accord vraiment réussi. Gé-nial.


Un blanc

Dans le cas d'un blanc, on serait plus pour aller chercher un blanc acidulé mais concentré aromatiquement parlant. Et pourquoi pas Les Agudes de Fabien Jouves ? En voilà une belle idée ! Ben oui, dans Les Agudes, il y a du Sauvignon, du Sémillon, du Chardonnay, du Colombard et de l'Ugni blanc. Assemblage nous permettant de retrouver les deux facettes recherchées ! Ça va matcher à coup sûr !


Un rouge

D'instinct, on ne partirai pas spécifiquement sur un rouge, notamment par peur de déséquilibrer le plat. Dans tous les cas, on fera l'impasse sur les cépages sudistes qui nous délivrerons sans doute trop d'informations et laisserons donc peu de place à ce superbe tataki. Non. Au contraire, on verrait beaucoup plus un rouge hyper light, hyper juteux, fluide. Un beau p'tit Gamay ferait magnifiquement bien l'affaire. Et bam, on l'a trouvé notre accord : le Gamay Sans Tralala des Plouzeau !





45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page