top of page

NOS Dernières CLAQUES !

Dernièrement on a rentré des jus qui nous ont littéralement scotché. Nous sommes restés le yeux fixés sur le verre, sans rien dire, l'air complétement ahuri. Dans le jargon, on appelle ça une claque On vous les fait découvrir..!


Sur Fluence, on retrouve un assemblage de Meunier (51%), de Pinot Noir (25%) et de Chardonnay (24%) issus du millésime 2017. Tout ça a été dégorgé en Mai 2022 sans aucune dose de soufre, en Brut Nature.

Tout de suite, on est surpris par sa fraîcheur, son élégance et sa salinité. C'est assez dingue l'énergie que l'on retrouve dans cette quille (et de manière générale, dans tous les vins de Franck Pascal). Un monstre d'équilibre et de complexité. La belle vinosité apporte de la texture et une finale aussi longue qu'une musique de Dire Straits, tout en étant contrebalancé par une verticalité vertigineuse. Du très grand art.


Éruption est une cuvée dédiée à l'Auvergne et à ses volcans. Les vignes poussent sur des sols basaltiques datant de l'époque volcanique. Il lui confère une grande concentration, une scintillante remarquable ainsi qu'un côté fumé. Pas de doute, on oublie pas pour autant le fruit croquant et juteux qu'on aime dans le Gamay. Vinifié "à la natural", cette cuvée est une vraie petite pépite auvergnate. Des vins vibrants comme on adore.


Alors ça, c'est complétement dingo. Mais qu'est-ce que tu nous as pondu là Julien ?!

Superbe, que dis-je, magnifique Syrah élevée pendant plus d'1 an dans des pièces bourguignonnes. Incroyable de fraîcheur et d'élégance. La bouche est gourmande, pleine sur les fruits rouges et noirs. Quelques notes d'épices et de sous-bois viennent surplomber les arômes de violette arrivés en cours de chemin. Honnêtement, on se croirait sur des Syrah de Cornas. Un vrai banger.


Sublime. Les Chenins qui constituent cette cuvée proviennent de vignes en coteaux au bord de l'Arcison (affluent du Layon), s'épanouissant sur de magnifiques sols de schistes noirs. Les vinifs se font en fût de chêne de 400L puis l'élevage en barrique pendant 10 mois. Le résultat est superbe. Un Chenin tenu par une verticalité énergique et solide, dévoilant une texture opulente et sphérique. L'aromatique est sur les marqueurs typiques du Chenin (poire, coing, cire d'abeille). Un jus précis, élégant et fin. Bref, un grand Ch'nin


Alors ça, c'est barge. Cette cuvée de Carignan Blanc est vinifiée et élevée dans des oeufs bétons (d'où la mention "ovoïde"). C'est hyper complexe, hyper long, hyper bon. Les jus ont atteints une profondeur assez folle. C'est vraiment de la grosse quille. On est sur les fleurs séchés, la poire, et un côté un peu "pierre chaude" qui reste jusqu'à la fin. On se répète, c'est superbe.


Exemple de Chenin sudiste signé Fabien Jouves. C'est au sommet d'un coteaux de 350m, sur des sols de calcaire kimmeridgiens que poussent ces magnifiques Chenin. Les fermentations se déroulent en barriques, puis l'élevage se joue entre foudres et barriques. Au nez et en bouche, une sensation nous vient tout de suite : de la fraîcheur. Mais c'est que c'est bien tendu tout ça ! On irait même jusqu'à dire que l'on retrouve un côté salin, voire même minéral ! On retrouve la patte de l'élevage sous bois sur la finale : la longueur est enveloppante et dure incroyablement longtemps. A conseiller à tous les aficionados du Ch'nin.

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page