top of page

Ça bouge pour l'étiquetage !

À partir du 8 décembre 2023, la loi sur l'étiquetage des bouteilles de vin (et d'autres alcools) va connaître un chamboulement. Quels seront les changements ?

Ça bouge pour l'étiquetage !

Qu’est-ce qui va changer ? Le vin (et les alcools de manière générale) faisaient parti des produits alimentaires exempts de l'obligation de détailler les produits le constituant. Dès le 8 décembre, ce sera de l'histoire ancienne. En effet, la liste des ingrédients et la valeur nutritionnelle devront obligatoirement être mentionnées.

Le vin va donc se choper un sacré mauvais nutriscore (E), mince alors.


Et les consommateurs dans tout ça ? La transparence est le point essentiel de ce changement. Les consommateurs pourront effectivement accéder à la composition du vin soit par la contre étiquette, soit par, un QR code.


Quels ingrédients doivent paraître ? Selon le règlement d’information au consommateur UE 1169/2011, la définition d’ingrédient est la suivante : « Toute substance ou tout produit, y compris les arômes, les additifs alimentaires et les enzymes alimentaires, ou tout constituant d’un ingrédient composé, utilisé dans la fabrication ou la préparation d’une denrée alimentaire et encore présent dans le produit fini, éventuellement sous une forme modifiée ; les résidus ne sont pas considérés comme des ingrédients ». Seuls les éventuels résidus de pesticides ne sont donc pas concernés. La liste risque d'être longue pour certaines bouteilles présente dans le commerce...!


Quid des vins naturels ? Concernant les vins nat', 3 cas de figure se présente donc : 1/ Les vins sans ajout à <10 mlg /litre (de SO2) Ingrédients : raisin, pas de nécessité d’ajouter contient des sulfites

2/ Les vins sans ajout >10 mlg /litre (de SO2) Ingrédients : raisin, il n’est pas nécessaire de mettre le soufre dans la liste, par contre, il est nécessaire d’écrire contient des sulfites auquel on peut adjoindre sans sulfite ajouté.

À l'inverse, il sera également possible d’inscrire dans la liste (en caractère gras ou en taille supérieure) sulfites sans la mention contient des sulfites.


3/ Les vins avec ajout de SO2 Ingrédients : vin, il est nécessaire d’indiquer dans la liste des ingrédients soufre en caractère gras ou taille supérieur. Il est également possible de ne pas l’indiquer sur la liste d’ingrédient de l’étiquette si la mention contient des sulfites est déjà présente (caractère gras ou taille supérieur).

Dans le cas d’une étiquette dématérialisé, sa présence dans la liste d’ingrédient devient obligatoire.


Pour quelle finalité ?

On répétait depuis de nombreuses années que le monde du vin (surtout industriel) manquait cruellement de transparence. Ce sera désormais résolu. Au même titre que sur une boîte de raviolis, vous pourrez désormais savoir (plus ou moins...) ce que vous buvez, autre que du jus de raisin fermenté.

43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page